On a souvent tendance a faire l’amalgame entre les Antilles et les Antilles françaises. Pour beaucoup, les Antilles ne sont “que” la Guadeloupe et la Martinique alors que pour moi c’est une définition tellement plus large. Les Antilles françaises parce qu’elles sont des départements, ont une vision des Antilles et de la Caraïbe assez restrictive. C’est effectivement entré dans la norme de parler de l‘UAG ( Université des Antilles Guyane), du jus Caresse Antillaise ou encore du France-Antilles.

Comment en sommes nous arrivé là? Pourquoi nous isoler alors que nous avons une telle proximité géographique avec les autres îles?

la-caraibe

La Caraïbe englobe les Antilles ( grandes et petites Antilles) avec une histoire commune qu’on tend à oublier. En un sens c’est autant notre faute que celle du gouvernement qui nous force à suivre un programme scolaire unique et identique quelque soit notre situation géographique par rapport à l’hexagone mais c’est aussi de notre faute car nous ne faisons rien ou du moins pas assez pour que cela change.

Je me rappelle très clairement avoir vu mes parents acheter un livre sur la caraïbe car nous devions l’étudier au programme. Ce livre n’a jamais été ouvert de toute mon année scolaire car nous avions d’autres sujets plus importants qui eux pouvaient potentiellement tomber au BAC.

Je suis allée en france un nombre de fois incalculables alors que je n’ai fait que survoler Ste-Lucie que l’on peut pourtant voir de la Martinique. Nombre de mes amis durant leur scolarité ont fait des voyages linguistiques en Angleterre ou en Espagne alors que dans la Caraibe, la majorité des îles sont hispanophones ou anglophones.

Est-ce que par ces choix, nous sous-entendons qu’on est moins apte à enseigner l’espagnol ou l’anglais à Cuba ou à Trinidad ou est-ce juste par choix empirique ? Les générations précédentes l’ont fait alors on continue sur la même lancée. Si moi-même je ne m’intéresse pas à mon espace caribéen, qui le sera ?

Malheureusement c’est seulement une fois que j’ai décidé de m’installer en Europe que j’ai réalisé tout ce que les caribéens et cet espace pouvait m’apporter. Si à Paris,  nous côtoyons majoritairement des Martiniquais, Guadeloupéens, Guyanais et parfois Haïtiens, à Londres il y a une réelle diversité caribéenne qui permet de prendre conscience de cette force outre-atlantique.

La particularité des Département d’outre-mer ( DOM) font que nous avons une identité multiple qu’il est parfois difficile de comprendre ou de reconnaitre. Nous sommes Européens, nous sommes Français, nous sommes caribéens et nous sommes Martiniquais/Guadeloupéens/Guyanais.

antilles-caraibes-bateaux-photo


http://www.caribbean-atlas.com/fr/thematiques/qu-est-ce-que-la-caraibe/les-antillais-sont-ils-caribeens.html

 

You may also like